Aller au contenu

Conseils d'Experts

Tout savoir sur les engrais

Mise à jour le 21 juin 2022

Il est toujours un peu difficile de s’y retrouver lorsqu’il est temps d’utiliser de l’engrais pour nourrir nos végétaux.

Pelouse? Arbustes? Vivaces? Mais quel engrais doit-on choisir?
Mais attention! Le type de végétal qu’on veut engraisser ne doit pas être notre seul facteur à regarder. Il faut aussi regarder le calendrier! On choisit l’engrais en fonction de ce que l’on veut engraisser et de la saison en cours.

On veut verdir notre pelouse? On veut mettre de l’azote!
On veut plus de fleurs? Qu’on apporte du phosphore!
Et nos fruits? Les maladies? Les insectes? La sécheresse? Et bien le potassium s’occupe de tout ça!

Avez-vous remarqué les 3 chiffres indicatifs sur les emballages? C’est notre point de repère. Il s’agit du pourcentage d’azote (N), de phosphore (P) et de potassium (K) contenus dans l’emballage.

Par exemple du 20-20-20 contiens 20% d’azote, 20% de phosphore et 20% de potassium, pour un total de 60%.
Le reste est composé d’éléments secondaires et d’oligos-éléments tels que le fer, le manganèse, le zinc, le cuivre…

L’AZOTE (N)

Effet sur:

La croissance et la couleur verte (production de chlorophylle).

On applique un engrais riche en azote de mai à juillet.

Il faut éviter les surplus d’azote,  ils provoquent une croissance trop rapide, se qui affaiblie considérablement la plante.

Utilisation : Pour les arbres, les haies de cèdres, la pelouse, les légumes feuilles, les fines herbes et les conifères


Le PHOSPHORE (P) 

Effet sur:

L’initiation florale et la production des racines.

On applique  un engrais riche en phosphore au moment de la plantation  ou de la transplantation.

Il est important de l’appliquer également  aux plantes à fleurs tout au long de la saison.

Le POTASSIUM (K) 


Effet sur:

Le développement des fleurs, la production des fruits, la résistance : aux maladies, à la sécheresse, au stress, aux insectes et au froid.

On l’applique tout au long de la saison aux plantes à fleurs, à fruits ou à légumes-fruits ainsi que vers la mi-septembre à tous les végétaux, incluant la pelouse, afin d’augmenter leur résistance en prévision de la période hivernale.


LES TYPES D’ENGRAIS

Il existe différents types d’engrais, soit les engrais naturels, organiques et chimiques.

• Engrais naturels

Engrais obtenu à partir d’éléments minéraux (minier), végétaux et/ou animaux (organique) naturellement présent dans la nature.

Ils sont dis biologiques s’ils sont faits de matières produites sans pesticides chimiques et respectant les normes gouvernementales en vigueur.

Pour savoir si un engrais est 100% naturel, il suffit d’additionner les pourcentages de N-P-K, si le total obtenu est inférieur à 12, c’est un engrais naturel.


• Engrais organiques 

Engrais provenant directement ou indirectement de tissus ou d’organismes vivants contenant du carbone, obtenus à partir de cendres, de végétaux ou d’animaux.

Un engrais organique est toujours naturel, mais un engrais naturel n’est pas nécessairement organique!


• Engrais chimiques (de synthèse)

Engrais synthétisés en laboratoire.

La production de ces engrais est polluante et très énergivore.


LES FORMES D’ENGRAIS 

Poudre:

Les engrais en poudre sont solubles. Ils se présentent sous forme de sels qui se dissolvent et cela permet une assimilation très rapide.

Granulaire:

Au contraire de l’engrais en poudre, l’engrais en granule prend plus de temps à se dégrader. Ce qui prend permet donc de faire effet sur une plus longue période de temps.

Organique:

Ceux-ci ce présentent en composition d’extraits de plante, de fumier transformé, d’algues et bien d’autres… Étant vivants, ils favorisent donc la vie microbienne dans le sol.

Liquide:

Il existe aussi des engrais liquides, à diluer ou non dans l’eau.


MODE D’ACTION: ENGRAIS CHIMIQUES  VS  ENGRAIS NATURELS

Engrais chimiques (de synthèse)

Absorbés très rapidement par les plantes, les effets de remarques rapidement. 

Les engrais synthétiques ne favorisent pas la vie microbienne du sol  (micro-organismes, vers de terre…) et n’enrichissent pas le sol.

Appliqué en trop grande quantité, il provoque une croissance trop rapide, ce qui affaiblit les végétaux et favorise l’apparition d’insectes et de maladies.

Polluants, surtout si appliqué près de cours d’eau.

Peut brûler les végétaux et les racines s’il est mal utilisé ou renversé.

La poudre soluble n’est recommandée que pour les plantes en pots (par exemple le 15-30-15). En pleine terre, une grande partie sera lessivée, donc perdue, contribuant à la pollution de la nappe phréatique.


Engrais naturels

Demeurant dans les premiers centimètres du sol, les végétaux y puisent ce dont ils ont besoin, quant ils en ont besoin. .

Enrichit le sol, favorise la vie microbienne,  se qui en améliore la texture et la structure.

Ne pollue pas, sans risque de brûlures aux végétaux ou aux racines.


UTILISATIONS ET RECOMMANDATIONS

Pelouse

Sous forme granulaire, on l’applique avec un épandeur rotatif selon les recommandations du fabricant.

Votre pelouse a besoin d’un engrais azoté en début de saison. Durant l’été, en période de sécheresse, évitez de la fertiliser. À l’automne, utiliser davantage de potassium pour l’endurcir et la préparer en vue de l’hiver.

Vivaces et arbustes

Il est recommandé d’utiliser un engrais granulaire d’origine naturelle.

On l’applique autour des plants, à la limite du feuillage. une fois au début des mois de  mai, juin, juillet et septembre.

Pour ces végétaux, l’ajout d’engrais durant les cinq premières années peut être bénéfique pour une bonne implantation. Priorisez une formulation 8-2-5, plus faible en phosphore. Par la suite, l’ajout de compost est amplement suffisant pour couvrir leurs besoins. Ainsi, on améliore le sol et on bâtit sur le long terme. Évitez de fertiliser trop tard en saison. À cette période, il est préférable de ne pas stimuler leur croissance, car les pentes vivaces et ligneuses se préparent pour l’hiver.

Annuelles, petits fruits et potager

•  EN POTS: Utiliser un engrais soluble en poudre de type 15-30-15, un engrais à base d’algues ou un engrais granulaire au moins 1 fois par mois tout au long de la saison.

Attention en utilisant une formule chimique en poudre (genre 20-20-20). Si la terre est très sèche, humidifiez-la d’abord légèrement avec de l’eau claire.

•  EN PLEINE TERRE:  Utiliser un engrais naturel granulaire  de type 4-5-7 et/ou 4-3-7 1 fois par mois durant tout l’été.

Arbres

Il est recommandé d’utiliser un engrais granulaire d’origine naturelle une fois en mai et une autre au début du mois de septembre.

Le but étant d’en faire bénéficier l’arbre et non la pelouse, faire des trous d’environ 13 cm (5 po) dans le sol,  à chaque 30 cm sous la couronne de branches, en cercle autour de l’arbre.

Répartir la dose recommandée dans les trous et recouvrir de terre.

Un plantoir à bulbe est très efficace pour cette opération!

Pascale St-Jacques, Dth

Source : Vert! Mettez du jardin dans vos vies, 2022, page 69. (Du Jardin dans ma Vie)

Parlez-nous de votre projet