Aller au contenu

Conseils d'Experts

Les bases pour réussir ses semis

Pourquoi ne pas profiter du cocooning hivernal pour débuter la planification de ce qui sera votre potager l’été prochain ? Vous voulez faire de nouveaux essais ou bien introduire un nouvel aliment. Fleurs comestibles, fines herbes, légumes, petits fruits… Ce n’est pas le choix qui manque. L’important c’est d’y aller selon nos goûts et nos préférences. Semer vos plantes potagères vous permet entre autres d’économiser, mais surtout d’avoir accès à des variétés rares, anciennes ou exotiques, impossibles à trouver en plants. 

Quelques règles de base

  • Consultez un calendrier de semis afin de semer chaque variété au bon moment. Ne pas semer trop hâtivement.
  • Assurez-vous d’avoir un bon éclairage pour les plantules. Elles ont besoin de 12 à 14 heures de lumière par jour pour croître adéquatement. La source de lumière doit être le plus proche des jeunes plantes sans toutefois que celle-ci touche les végétaux, autour de 5 cm. Vous pouvez utiliser des fluorescents spécialement conçus pour les plantes ou des néons cool white combiné des Warm-white ou avoir des fluorescent spectre complet.

Si vous ne disposez pas de système d’éclairage, vous pouvez placer les semis près d’une fenêtre orientée plein sud ou ouest. Mais attention de ne pas trop positionner les plateaux de semis proche de la fenêtre pour éviter le froid que dégage celle-ci.

Sans une durée d’ensoleillement suffisante, les jeunes plants s’étiolent et ils seront plus fragiles donc à manipuler avec précaution lors de la transplantation.

Truc de notre expert

  1. Conservez la chambre de semis à une température de 20 – 22 C.
  2. Pensez que chaque graine vous donnera un plant, ne semez donc que la quantité nécessaire à vos besoins.
  3. Utilisez un terreau spécialement formulé pour les semis.
  4. Placez le terreau dans les contenants, sans tasser ni écraser.
  5. Déposez une à 2 graines par contenant. La semence doit être placée à une profondeur de 3 fois sa grosseur. Si elle est trop profonde, la graine va épuiser toute son énergie pour essayer de sortir de terre et ne germera pas. Si elle est trop en surface, elle risque de sécher.
  6. Identifiez vos semences dans le plateau en indiquant le nom de la plante et la date de semis. 
  7. Humidifiez légèrement avec un vaporisateur.
  8. Recouvrez avec le dôme de plastique (le retirer définitivement dès qu’une feuille touche le dôme).
  9. Retirez le dôme de temps en temps lorsqu’il y a trop d’humidité pour éviter l’apparition de champignons.
  10. Vérifiez régulièrement les tiges de vos plantules. Si vous remarquez des taches grisâtres et un peu gluantes sur cette zone, retirez immédiatement la plante et jetez-là, c’est la fonte de semis.  
  11. Observez les feuilles des plantes. S’il y a des légers changements comme des feuilles plus jaunes ou mauves c’est qu’il y a un manque de minéraux. Apporter en même temps que l’arrosage un complément d’éléments minéraux comme ceux à base d’algues liquides.  

Amusez-vous et bonne récolte!

Magasinez nos produits pour le potager

Pascale St-Jacques, Dth

Parlez-nous de votre projet