Aller au contenu

Conseils d'Experts

Le retour des plantes à l’intérieur

Mis à jour en septembre 2022

Les nuits se refroidissent, les journées raccourcissent. Il est maintenant temps de rentrer vos plantes tropicales à l’intérieur.

 

QUELLES PLANTES FAUT-IL ENTRER DANS LA MAISON?  

Il y a beaucoup de plantes que nous pouvons rentrer à l’intérieur. Malheureusement, la plupart du temps, nous avons beaucoup plus d’espace à l’extérieur que dans nos maisons. Il faut donc faire un choix. Vous pouvez choisir vos préférées, ou les plus dispendieuses afin de ne pas avoir à les racheter l’année prochaine.

Les plus populaires sont les pélargoniums (géraniums), les fuchsias, les hibiscus et les coléus. Pour l’hibiscus, ne soyez pas surpris, ses feuilles vont jaunir après 4 à 8 semaines s’il n’est pas rentré assez tôt. Il craint les nuits fraîches, même si c’est 12°C.

Vous pouvez aussi rapporter à l’intérieur vos plantes de terrasse, telles que les mandevillas, les bougainvilliers, les agrumes, et les lantanas. Certaines fines herbes peuvent aussi être sauvées comme le romarin et la verveine citronnelle.

Et pourquoi pas le bégonia, la cordyline et l’impatiens?

 

TOUTE LA PLANTE OU JUSTE UNE BOUTURE? 

Puisqu’il faudra rempoter votre plante avec de la nouvelle terre, il peut être moins de travail de bouturer la plante. De plus, la bouture prendra moins d’espace que la plante au complet. Si vous choisissez cette option, couper une tige d’environ 15 à 20 cm de longueur. Puis, laissez-la refaire ses racines dans un terreau humide en la couvrant d’un dôme de plastique pour garder l’humidité.

Sinon, vous pouvez toujours conserver votre plante telle quelle, sans oublier de la rempoter dans un terreau pour plantes d’intérieur.   

 

QUEL EST LE BON MOMENT?  

Vaux mieux plus tôt que trop tard. Chaque plante a son taux de tolérance au froid. Vous pouvez faire une liste de celles que vous voulez rentrer et identifier lesquelles vous devrez rentrer en premier. N’ayant pas de contrôle sur la température et ne sachant pas toujours comment les nuits seront froides, commencez à rentrer les plantes dans la maison vers la fin août, début septembre.

LA ROUTINE DE LA RENTRÉE

1. Rentrer les plantes lorsque les températures de nuit approchent les 10°C.

2. Rempoter la plante avec le terreau pour plantes d’intérieur Fafard dans un pot d’environ 2,5 cm à 5 cm plus grand que celui dans lequel elle est. Ne pas retirer la terre existante, cette opération brise une grande quantité de racines.

3. Réduire la longueur des branches d’environ le 1/3 de leur longueur.

4. Vaporiser les feuilles et les tiges avec un insecticide naturel (ex.: Savon noir, savon insecticide à base de perméthrine). Procédez à l’ombre et  laissez le produit sécher avant de manipuler la plante. Faire par la suite 2 à 3 applications supplémentaires à 5 jours d’intervalle.

5. Ajuster l’arrosage en fonction des nouveaux besoins de la plante, c’est-à-dire luminosité réduite et pot plus vaste.

6. Fertiliser avec un engrais pour plantes vertes de type 20-20-20 jusqu’à la fin octobre, environ une fois par mois. Ensuite, on recommence en mars. Il est possible aussi de fertiliser avec les algues liquides, qui peuvent être appliquées tout l’hiver, environ une fois par mois. Non applicable pour les cactus.

ÉTAPES POUR CONSERVER LES BULBES ANNUELS

Les bulbes annuels tels que les dahlias, les cannas et les glaïeuls sont des bulbes non rustiques. Ils doivent donc être rentrés pour être protégés du gel.

1. En octobre, quand les feuilles ont complètement jauni, déterrez les bulbes et coupez les tiges. Ensuite, rincez-les à l’eau claire pour enlever la terre et les déposer au soleil pour les faire sécher. 

2. Lorsque les bulbes sont secs, identifiez-les, puis, placez-les dans une boîte de carton ou un sac en papier (pas de plastique) avec de la vermiculite Fafard afin de régulariser le taux d’humidité. Il est recommandé de les saupoudrer d’un fongicide. Assurez-vous que les bulbes sont bien étalés dans la boîte et qu’ils ne sont pas collés les uns sur les autres. 

3. Conservez les bulbes dans un endroit frais, sombre et sec (6 à 12°C) comme votre sous-sol, un garage chauffé à 10°C, à l’abri des rongeurs.

Conservez les bulbes d’année en année. Cela permet d’avoir de plus gros plants et de les multiplier.

 

 

Pascale St-Jacques, Dth.

Parlez-nous de votre projet