Aller au contenu

Conseils d'Experts

Les zones de rusticité

Les zones de rusticité sont en fait une division du territoire canadien en 10 secteurs distincts, de 0 (la plus froide) à 10 (la plus chaude), tenant compte des températures maximum et minimum, de l’altitude, des vents, des précipitations… Chaque zone est elle-même subdivisée en 2, soit A et B, A étant légèrement plus froid que B.

Ce classement, déterminé par Agriculture Canada et Ressources naturelles Canada, permet de vous guider afin de choisir les végétaux convenant au climat de votre région.

Par exemple, Sainte-Thérèse et les environs se situent dans une zone 5. Il faudra donc choisir des végétaux zonés 5 et moins pour qu’ils survivent en période hivernale.

Il est toutefois possible de tricher d’une zone en utilisant une protection hivernale. C’est-à-dire qu’il est possible de planter, par exemple, un rhododendron de zone 5 en zone 4 en le protégeant adéquatement, il y a de fortes chance qu’il survive aux rigueurs de l’hiver.

Un brise-vent et une bonne couche de neige (qui agira comme isolant) contribueront  à augmenter légèrement une zone de rusticité.

Carte climatique

• Val d’or – zone 2Bimg_zones_rusticite
• Montréal – zone 5B
• Québec – zone 4
• Mont-Tremblant – zone 4A
• Mont-Laurier – zone 3B
• Granby – zone 4B

 

 

 

Pascale St-Jacques, Dth

 

Parlez-nous de votre projet