Aller au contenu

Conseils d'Experts

Fertilisation des plantes d’intérieur

Comment s’y prendre pour assurer leur croissance

On les aime bien, on s’occupe de les arroser, de bien les éclairer, de les rempoter, de leur assurer une température adéquate… mais aussi faut-il satisfaire leurs besoins en minéraux. Et oui, il faut aussi fertiliser ses plantes d’intérieur !

Quand fertiliser ses plantes en pot

Même si la plupart des plantes d’intérieur demeurent « vertes » toute l’année, en fait, leur croissance est nulle ou presque pendant l’hiver, quand les jours sont courts et l’éclairage sévèrement réduit. Les fertiliser à cette saison tend à stimuler une croissance étiolée, avec des tiges minces et des feuilles vert pâle : ce n’est pas l’idéal ! Donc, mieux vaut seulement fertiliser ses plantes quand elles poussent, normalement donc de mars à octobre.

Quantité de fertilisant requise

Même l’été, l’éclairage est réduit dans la maison par rapport au plein air. Il est donc sage de réduire le dosage de l’engrais à la moitié de celle recommandée sur l’étiquette. Si vos plantes passent l’été en plein air, par contre, utilisez la pleine dose.

Quel engrais choisir pour ses plantes d’intérieur

Il existe de nombreux engrais pour plantes d’intérieur et, dans le fond, ils sont tous bons.

Engrais granulaires

Les engrais en granules et en bâtonnets sont conçus pour un dégagement lent des minéraux pendant 2 à 3 mois. Appliquez-en au début du printemps, puis de nouveau à la mi-été… à la moitié de la dose recommandée.

Engrais liquides

Quant aux engrais solubles, ils sont disponibles rapidement aux plantes, mais vite épuisés. Le plus facile pour ne pas oublier de les appliquer est d’intégrer la fertilisation à votre routine printemps-été. Ajoutez-en à l’eau chaque fois que vous arrosez… mais seulement à un 1/8e de la dose mensuelle recommandée. Cela équivaudra environ à la demi-dose recommandée.

Secret d’expert pour de belles plantes vertes

Ne fertilisez que les plantes en croissance active. Peu importe la saison, une plante qui ne montre pas de signe de croissance ne sera pas capable d’absorber correctement les minéraux qui peuvent alors s’accumuler dans le terreau et endommager les racines. Il n’est jamais sage d’utiliser l’engrais pour essayer de forcer la croissance d’une plante. Donnez-le plutôt en récompense quand la plante montre une croissance vigoureuse !

Par : Larry Hodgson

Du jardin dans ma vie

 

Parlez-nous de votre projet