Aller au contenu

Conseils d'Experts

Le pH du sol, qu’est-ce que c’est exactement?

Le pH, ou potentiel en ions hydrogène, affecte la disponibilité des éléments nutritifs. S’il est inadéquat, les végétaux ne peuvent les absorber efficacement, même s’ils sont présents dans le sol. 

Il est mesuré avec une échelle graduée de 0 à 14.

Sol acide: pH situé  entre 0 et  6,5

Sol neutrepH de 7

Sol alcalin: pH situé entre 7,5 et 14

Les niveaux de cette échelle sont exponentiels, donc :

Un sol au pH de 6 est 10 fois plus acide qu’un sol au pH de 7

Un sol au pH de 5 est 100 fois plus acide qu’un sol au pH de 7 


Les plantes en général se plaisent dans un sol au pH situé entre 6 et 7. Cependant, certaines plantes dites acidophylles, comme les éricacées (azalées, rhododendron, bleuets…) nécessitent un pH plus bas, soit entre 4.5 et 5.5.

Le pH affecte également la couleur des fleurs hydrangées bleues qui seront roses si le sol n’est pas suffisamment acide. Pour l’obtention de la couleur bleu, le sol doit être acidifié avant le développement de la fleur.

Au Québec, à l’exception de quelques régions, les sols sont portés à êtres acides. Pour en connaître le pH exacte, une analyse est nécessaire.

Pour ce faire, utiliser des gants de jardinage et une petite pelle afin de prélever des échantillons de terre, en 4 ou 5 endroits pour chaque zone de votre terrain à analyser (potager, pelouse, plate-bande…) 

Prélever l’équivalent d’une tasse (250 ml) de terre en tout pour chaque zone.

Mélangez les échantillons, puis déposez-les dans un sac de type Zip-lock ou un contenant de plastique propre. Identifier-le en indiquant la zone d’où proviennent les échantillons et apportez-les en jardinerie afin de les faire analyser. Des recommandations vous seront faites par la suite sur les modifications à apporter (notez qu’il y a des frais pour le service d’analyse).


Correctifs :

Sol trop acide : On corrige un pH trop acide en amendant le sol avec de la chaux ou de la cendre de bois franc.

Sol trop alcalin ou culture de plantes acidophiles : Les amendements suivants permettent d’acidifier le sol : soufre, sulfate de fer, mousse de tourbe (mousse de tourbe).

Note : Modifier graduellement le pH plutôt que d’apporter des changements drastiques qui déséquilibrent la fertilité et la vie microbienne du sol. Idéalement, ne modifier le pH que d’une unité par année, jusqu’à l’obtention du pH visé.

 

Pascale St-Jacques, Dth

Parlez-nous de votre projet