Aller au contenu

Conseils d'Experts

La culture des clématites

Grimpantes aux fleurs magnifiques suivies de fruits gris argenté,  les clématites offrent couleurs et dimension au jardin.

S’accrochant grâce aux pétioles volubiles de leurs feuilles, il faut leur fournir un support au diamètre étroit pour tenir compte de cette particularité.

Préférant un sol riche,  frais et bien drainé ainsi qu’une situation ensoleillée, il faudra cependant garder ses racines au frais. Pour ce faire, utilisez une bonne épaisseur de paillis et planter d’autre végétaux à sa base afin d’ombrager le sol.

À la plantation, il est important d’enterrer la base de 5 à 10 cm plus haut que le collet de la plante puis d’arroser abondamment.

Offrez à vos clématites une bonne dose d’engrais granulaire ainsi qu’une bonne couche de compost à chaque début de saison.

Les clématites sont classées selon différents groupes:

Groupe 1: 

Ces clématites fleurissent en mai-juin sur la pousse de l’année précédente.

Après la floraison, supprimer les tiges mortes ou abîmées et raccourcissez les autres si nécessaire, cela favorise la formation de nouvelles pousses pour l’année suivante.

Groupe 2: 

Ces clématites fleurissent une première fois sur les tiges de l’année précédente et plus tard en saison, une seconde fois sur les pousses de l’année en cours. Les fleurs sont simples, semi-doubles ou doubles, d’une envergure de plus ou moins 20 cm de diamètre.

Au printemps, supprimez les tiges mortes et raccourcir toutes les autres au-dessus de 2 bourgeons, à environ 1 mètre du sol.

Groupe 3:

Ce groupe comprend les cultivars à grandes et à petites fleurs.

Les clématites de ce groupe fleurissent sur la pousse de l’année, de la mi-juin à la mi-septembre.

Les tiges doivent être rabattues à une vingtaine de  centimètres du sol, tôt au printemps.

 

Pascale St-Jacques, DTH

 

Parlez-nous de votre projet