Aller au contenu

Conseils d'Experts

Les poissons d’étang en toute saison

Les poissons apportent vie et couleurs à un étang, tout en contribuant à l’équilibre de son écosystème.

Voici quelques conseils pour leur procurer bien-être et confort:

• Les poissons d’étang ont besoin d’ombre et de fraîcheur, des plantes flottantes ou à feuillage flottant tel les nympheas, des laitues ou jacynthes d’eau pourront leur en procurer.

• Le bassin doit avoir un minimum de 75 cm de profondeur pour que les poissons survivent à l’hiver et idéalement de 90 cm  pour le maintient de carpes japonaises.

• Assurez un mouvement d’eau à l’aide d’une pompe à air, d’un jet ou d’une petite cascade.

• Ne les nourrissez qu’aux 3 jours environ, car ils se nourrissent naturellement des larves et insectes présents dans le bassin.

•  Vous pouvez même, avec un peu de patience, les nourrir à la main!

• Assurez-vous que les poissons que vous achetez sont vifs et exempts de pustules ou de blessures.

• Les poissons grandissent vite et se reproduisent rapidement, donc, prévoyez:

–  Pas plus d’un poisson rouge par 1 m² de surface d’eau

–  Pas plus d’une carpe japonaise par 2.5 m² de surface d’eau

Un trop grand nombre de poissons polluerait complètement l’eau du bassin et ils mourraient.


Les types de poissons d’étang:

• Les poissons rouges (Carassius auratus (cyprin ou carassin doré)) 

Le poisson le plus commun et le moins dispendieux. Vous le trouverez de différentes couleurs, soit le rouge orangé, le jaune doré ou le blanc et même bicolore.

Certains présentent de longues nageoires (comme la variété  »Comète » ) et d’autres, comme la variété  »Shubunkin », sont parsemés d’une multitude de petites taches.

(Standard • Les couleurs peuvent variées)
(Comète • Les couleurs peuvent variées)
(Shubunkin • Les couleurs peuvent variées)

 


• Les Koïs ou carpes japonaises (Cyprinus carpioauratus)

Les carpes japonaises (photos 4 et 5) peuvent atteindre 60 centimètres de longueur et vivre jusqu’à 25 ans. Étant peu craintives, vous pourrez même les habituer à venir chercher leur nourriture dans votre main!

Vous le trouverez dans les mêmes couleurs que le poisson rouge. La variété  »Papillon » (photo 6) a de longues et gracieuses nageoires.

(Papillons • Les couleurs peuvent variées)

     

 

 

 

 

 

 


Et pour l’hiver?

En automne, placez un filet au-dessus de la surface du bassin afin d’éviter que les feuilles ne polluent l’eau du bassin.

Vous devrez aussi  éviter que toute la surface de l’eau ne gèle afin de permettre aux poissons de respirer. Pour ce faire, utiliser un appareil de déglaçage conçu à cet effet.

L’hiver, les poissons sont en dormance, il ne faut donc pas les nourrir. Ne recommencez à leur donner de la nourriture que quand la température de l’eau se situe au-dessus de 20°C.

Consultez l’article  »Plantes et bassins »

Voir les pompes, filtres et fontaines et nourriture

 

Pascale St-Jacques, DTH
Parlez-nous de votre projet