Aller au contenu

Conseils d'Experts

Colonisation des mycorhizes

Qu’est-ce que la mycorhize?

On utilise le terme ‘’Mycorhize’’ pour designer la relation symbiotique (bénéfique aux deux participants) entre les champignons mycorhiziens et le système racinaire d’une plante.

 

Le champignon et la plante se développent et se renforcent mutuellement, sans jamais se nuire.

 

Il  prolonge le système racinaire de la plante, lui fournissant ainsi plus d’eau et de nutriments et rendant le phosphore présent dans le sol plus accessible. La plante est donc plus forte, plus résistante aux stress, à la sécheresse et aux attaques de maladies et insectes.

 

La plante, quant à elle,  lui fournit en retour les sucres dont il a besoin pour bien se développer.

 

Il est donc avantageux d’ajouter les champignons mycorhiziens appropriés lors de la transplantation ou la plantation de végétaux.

Ils  s’associent à plus de 90 % d’espèces végétales sauf les orchidées et les éricacées (bleuets, azalées, rhododendrons) qui ne sont pas colonisées par les souches de mycorhizes disponibles sur le marché présentement.

 

Appliquez votre produit MYKE directement sur le système racinaire, ou le plus près possible des racines lors de la plantation,  transplantation ou semis.

 

Les champignons mycorhiziens sont viables pendant un maximum de deux ans, s’ils sont entreposés dans un endroit sec et tempéré, à l’abri du gel et de la chaleur intense, et à une température variant entre 4 et 20°C.

C’est essentiel pour la survie des mycorhizes.

Les mycorhizes améliorant  déjà l’absorption du phosphore par les plantes, il n’est pas utile d’en appliquer. Utilisez donc des engrais dont le chiffre du milieu (P) est inférieur à 12 (par exemple, du 5-3-8).

 

Voici les types de mycorhizes disponibles:

 

Fleurs annuelles vivaces  Arbres, arbustes, conifères et haies   Myke potager & fines herbes